Les choses à savoir avant de partir sur la Route Blanche!

1: Quand vous ne connaissez pas le secteur, il est préférable de voyager le jour. En effet, il y a des endroits, comme La Romaine, ou c’est mal indiqué pour se rendre à la station-service.

2: Vérifiez les heures d’ouverture des magasins pour être certain de pouvoir avoir de l’essence. Le dimanche après-midi ainsi que tous les soirs, le magasin est fermé à Tête-à-la-Baleine. Ainsi, vous pourriez manquer d’essence et être pris pour rester ici jusqu’au lendemain!

3: Il est important de savoir qu’il n’y a pas de restaurant dans tous les villages, alors si vous avez faim, vous devrez aller vous chercher quelque chose au magasin.

4: En cas de bris ou de tempête, il y a une cabane de survie à environ tous les 16 km. Dans une petite cabane rouge avec un poêle à bois, on trouve des bancs et beaucoup de bois.

5: Il y a des auberges dans tous les villages.  À Tête-à-la-Baleine, il y en a deux. Il y a le gîte d’Émilie et l’Auberge de l’Archipel.

6: Il n’y a pas beaucoup de garage, alors il est important d’avoir une motoneige fiable. C’est-à-dire qu’elle est plus récente et n’a pas trop de chances de briser. De plus, il est préférable de voyager en petit groupe, car si vous avez un problème, vos amis pourront vous aider.

7: Il faut faire attention et garder son côté, car il y a beaucoup de trafic sur les sentiers. Par exemple, il y a la gratte qui passe durant le jour. Si on circule du mauvais côté, cela pourrait causer un accident.

8: Les sentiers sont grattés tous les jour. Cela permet de pouvoir rouler plus vite et avec moins de bosses. Et il y a moins de chance d’abîmer ta motoneige.

9: Il faut faire très attention, car s’il y a un accident, les services d’urgences peuvent prendre jusqu’à deux heures avant de se rendre à vous. En conséquence, les gens peuvent subir des blessures graves ou même mourir. Soyez prudents !

10: Il n’y a pas de signal cellulaire, alors il est utile d’avoir un téléphone satellite ou un GPS avec lequel on peut texter en cas de panne. Cette technologie pourrait sauver des vies.

La distance entre les villages de la Basse-Côte-Nord

  • Kegaska – La Romaine : 58 km
  • La Romaine – Chevery : 97 km
  • Chevery – Harrington Harbour : 18 km
  • Harrington Harbour – Tête-à-la-Baleine : 35 km
  • Tête-à-la-Baleine – Mutton Bay : 29 km
  • Mutton Bay – La Tabatière : 35 km
  • La Tabatière – Saint-Augustin : 58 km
  • Saint-Augustin – Rivière-Saint-Paul : 88 km
  • Rivière-Saint-Paul – Blanc-Sablon : 83 km

Le matériel indispensable

  • Pièces de rechange (courroie, bougie, ect.)
  • Allume-feu, briquet et allumettes
  • Chandelles
  • Contenant en métal
  • Corde (6 mètres) de 13 mm de diamètre
  • Nourriture sèche pour une journée
  • Lampe de poche
  • Bâche en toile
  • Trousse de secours
  • Couvertures
  • Bidon d’essence

                      Source : Tourisme Côte-Nord

                Voici une carte de la Route Blanche.

              Bonne route!!!

Chad Nadeau, secondaire 1, École Gabriel-Dionne

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: